Celui qui se tait, plus grande est sa douleur

10, 11, et 12 juin 2022 aux Caves du Couvaloup de Morges

Fruit d'une résidence de six mois en Égypte, cette création pluridisciplinaire utilise comme matériau de base des récits, contes et histoires d'Égypte, qu'elles soient issues de la tradition orale ou écrites par des auteur.trices du pays. Inspiré par sa rencontre avec les membres de la compagnie Al Warsha, première compagnie théâtrale indépendante d'Égypte, et son directeur Hassan El Geretly, David Janelas propose un modèle de soirée autour de la nécessité de parler. Récits traduits, récits en langue originale, musique et interprètes: un dispositif ramené à l'essentiel pour une communication simple avec le public.

 

Il ne s’agira pas seulement de raconter, mais aussi de poser la question du besoin vital de raconter. Car un récit ne devrait pas se contenter de dire, il doit aussi faire. Raconter, c'est aussi survivre.

Un bébé sur l'épaule de sa mère, il pleure

Elle le berce, il pleure, elle le serre sur son cœur

Il pleure, elle lui dit - mais parle, mon petit !

Celui qui se tait, plus grande est sa douleur.

 

Salah Jahine

traduction de Mathilde Chèvre

 

 

Ce spectacle sera présenté parallèlement à une exposition intitulée Le livre des rumeurs, dont le vernissage aura lieu le 2 juin 2022 à Morges. Conçue comme une immersion auditive dans les rues du Caire, à travers le point de vue de l'auteur, cette exposition se présente comme un livre oral, fait de sons, de paroles et de musique.

Rendez-vous à l'Espace 81 de Morges entre le 30 mai et le 12 juin pour la découvrir !


Conception et mise en scène 

David Janelas

Dramaturgie

Saly Sami Ahmed et David Janelas

Costumes

Fanny Buchs

Lumières

Ludovic Janelas

Avec

Saly Sami Ahmed

Virginie Janelas

Zakaria Abdel Sayed

Alexandra Gentile

Anne-Laure Vieli

Nesrin Youssef

(distribution en cours)


Soutiens

État de Vaud, Ville de Morges, fondation Equileo (en cours)